Bienvenue!

L'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec représente plus de 59 000 membres issus du secteur de l’éducation, de même que du domaine de la santé et des services sociaux, des communications et du loisir, du milieu communautaire et du monde municipal. 

L’AREQ a pour mission de promouvoir et de défendre les intérêts et les droits culturels, sociaux, économiques et environnementaux de ses membres et des personnes aînées et de contribuer à la réalisation d’une société égalitaire, démocratique, solidaire et pacifiste.

L’AREQ souscrit au principe d’égalité de droit et de fait entre les femmes et les hommes.
Source : AREQ-CSQ


Derniers ajouts

  • 26 novembre - La loi 56 (Proches aidants) simplifiée : voir ci-dessous
  • 17 novembre - Conférence ZOOM du Comité Environnement : date-limite d'inscription: 28 novembre : voir ci-dessous.
  • 12 novembre - Centre d'amitié autochtone - offre d'emploi : ci-dessous.
  • 10 novembre - Bourses de l'AREQ : voir ci-dessous.
  • 3 novembre - Solidaires de nos proches-aidants : voir ci-dessous.

Invitation du Comité Environnement et développement durable

Le comité régional en environnement LLL vous invite à une conférence Zoom

Quand :  Mercredi le 2 décembre 2020
Heure : 13h30 à 15h30 (environ)
Conférencier : M. Grégory Pratte de Tricentris  
But : Réduire le volume du Bac d’enfouissement (noir ou vert )

Il y aura une période de discussion de 30 minutes, environ.
Le nombre de participantes et participants par secteur est fixé à 10.

Pour vous inscrire :   h_riberdy@hotmail.com   ou  450-759-3503  avant le 28 novembre 2020 

P.-S.  Vous recevrez les informations pour vous connecter à ZOOM quelques jours avant la rencontre.

Crédit image : Tricentris

Bourses de l'AREQ : au tour de la région 10A - Lanaudière

Les bourses de l’AREQ pour le soutien à la formation ont été créées en juin 2011, dans la foulée du 50e  anniversaire de l’Association. Elles visent à soutenir des membres de l’AREQ ou encore leurs proches inscrits dans une démarche de formation ou de perfectionnement. Le sujet d’étude peut être lié autant à un champ d’intérêt personnel (arts, communications, etc.) que professionnel (éducation, santé, etc.).

Ce programme a pour buts de créer des liens intergénérationnels, d’encourager la formation dans des domaines d’études variés puis de soutenir la persévérance scolaire et la formation continue.

  LIRE LA SUITE   sur le site de l'AREQ (CSQ). 

Crédit texte et photo : AREQ(CSQ)

 

Billets récents - Vos commentaires sont bienvenus.

  • guibourg

    sur La Ministre Marguerite en est un bel exemple dans le domaine des Aînés. Le PM Legault lui a fait ...

    Lire la suite

  • Michel Roy
    • 2. Michel Roy Le 11/10/2020

    Bonjour Michel, Félicitation pour ton texte empreint d'empathie et de lucidité. Mais je voudrais te ...

    Lire la suite

  • Josée Desrosiers
    • 3. Josée Desrosiers Le 08/10/2020

    Bonjour Michel, Le sort des personnes en CHSLD m'inquiète, cette demeure ne sera-t-elle pas pour ...

    Lire la suite

  • Josée Desrosiers
    • 4. Josée Desrosiers Le 07/10/2020

    Bonjour Michel, Tes propos font preuve de jugement et de gros bon sens. Le racisme ou la discrimination ...

    Lire la suite

« Passons sur l'autre rive. » (Mc 3,35)

Membres et parents

16 octobre: Monsieur Jacques Héroux
5 octobre: Monsieur Marcel Forget

2 octobre: Madame Henriette Pichette
25 sept. : Madame Thérèse Chevalier Coderre
21 août : Monsieur Clovis Leblanc
13 août : Monsieur Gaston Mailloux
1er août : Mme Georgette Lavallée
25 juillet : Monsieur Jean-Patrick Caron
24 juillet: Monsieur Gilles Leblanc
17 avril : Monsieur Robert Soulières
17 juin : Madame Françoise Richard
21 juin: Madame Mariette Vézina

 

Van Gogh, Route avec un cyprès et une étoile
Crédit image:
  Wikipedia

décédés en 2020

3 juin : Madame Cécile Lorrain
25 avril : Madame Janine Laurin Desroches
10 avril : Madame Simone Lapalme
31 mars : Madame Nicole Brabant
26 mars : Madame Monique Henri
10 février : Monsieur Jules Gauvreau
9 février : Monsieur Manuel Alcaidinho
6 février : Monsieur Gérald Sylvestre
27 janvier : Madame Gisèle Paré
12 janvier : Madame Aline Vézina

Plus d'infos sur Décès 2020
Pour nous
aviser
d'un décès.

Inscription à l'infolettre

E-mail

Vous êtes le 147988ème visiteur

Le comité des hommes :
lieu d'échange sur nos valeurs

 

Je m'inscris aux activités,
déjeuners ou fêtes

 

 

Nos pages en vedette

Bénévolat à Repentigny
 


Solidarité à l'œuvre
à Joliette et environs


 

Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

Journee mondiale maltraitance 290

Tout le Québec
est invité à
porter fièrement
le ruban mauve!

« Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, intentionnel ou non, se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée »

Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022, MF (2017)

Le 15 juin sera la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

On sait que la situation pénible des aînés dans nos CHSLD a été révélée dramatiquement par la pandémie, mais elle est aussi due à la négligence ou, au mieux, à l'indifférence partagée et cumulative du Ministère de la Santé du Québec, durant les dernières décennies. Il est normal que des «vieillards» meurent, mais il n'est pas obligé que ce soit seuls, déshydratés, dans leurs excréments... Pendant plusieurs mois on leur a même enlevé la seule chose qu'ils leur restait:  l'assistance et la proximité de leurs proches.  Est-ce tout le respect que "nos vieux" méritent?

Il faut profiter de cette journée pour amorcer une réflexion sur le phénomène de la maltraitance qui semble ne pas vouloir s'aténuer avec le temps.  Et cela malgré les bonnes intentions annoncées par notre gouvernement.  De plus, devant les nouvelles technologies modernes les gens âgées sont de plus en plus vulnérables à la fraude et aux arnaques en tout genres.

Il faut profiter de cette journée mondiale pour s'arrêter un moment et réfléchir aux moyens de contrer ce fléau.

Informations:        ONU         Gouvernement du Québec

 

Aaa logo 292

Service confidentiel, bilingue et gratuit. 
Disponible 7 jours sur 7
de 8h00 à 20h00

http://www.aideabusaines.ca/

Logo aine avise 290

Maltraitance, fraude et intimidation

Des conseils et des ressources!

https://aineavise.ca/

Chaire de recherche maltraitance

Actualités, recherches,
documentations, formations

http://maltraitancedesaines.com/fr/

 

Solidaires de nos personnes proches-aidantes

Voici une courte synthèse de la loi 56, visant à reconnaître et soutenir les personnes proches aidantes et modifiant diverses dispositions législatives.

La Loi 56

  • Proclame la première semaine de novembre comme étant la Semaine nationale des personnes proches aidantes.

  • A pour but de guider le gouvernement dans la planification et la réalisation d’actions visant à faire connaître la contribution des personnes proches aidantes, à la faire reconnaître et à soutenir ces personnes dans leur rôle.  

  • Prévoit que le gouvernement devra  élaborer une politique nationale et établir ses orientations. Les principes de cette politique sont de reconnaître les personnes proches aidantes, de préserver leur santé et leur bien-être, de répondre à leur besoin, de reconnaître leur expérience et leur savoir, de respecter les capacités et les volontés des personnes quant à la nature et l’ampleur de leur engagement, d’offrir de la formation et de faciliter la concertation entre les différents paliers impliqués.

  • Prévoit aussi l’adoption d’un plan d’action  public qui comprend les mesures et les actions à mettre en place et qui doit être révisé tous les cinq ans. Il décrit les objectifs à atteindre, les moyens à prendre et les ressources disponibles. Il détermine les conditions, les modalités et les échéanciers et il identifie les personnes concernées et leurs responsabilités. Le plan doit prévoir la planification et la prestation de services offerts aux personnes proches aidantes par les établissements concernés du réseau de la santé et des services sociaux. Les trois comités  mentionnés dans ce document sont consultés dans le cadre de l’élaboration de ce plan. Le gouvernement doit rendre public le premier plan d’action au plus tard 12 mois après l’adoption de la politique nationale.
  • Précise les responsabilités de chacun des intervenants gouvernementaux.

  • Désigne le ministre comme conseiller du gouvernement sur toutes questions relatives aux proches aidants.

  • Oblige les ministres et les organismes à prendre en compte les principes de cette politique nationale.

  • Prévoit la création d’un Comité de suivi de l’action gouvernementale. Le ministre désigne les membres  du comité parmi  les représentants des ministères, des organismes du gouvernement ou de personnes nommées par le gouvernement.

  • Prévoit un comité de partenaires concernés par le soutien aux personnes proches aidantes qui doivent faire des recommandations au ministre sur tous les aspects touchant les personnes proches aidantes. Ce comité est composé d’au moins 8 et d’au plus 15 membres nommés par le ministre pour un mandat d’au plus cinq ans, et ne sont pas rémunérés : Au moins deux membres nommés après consultation des organismes non gouvernementaux, au moins deux personnes proches aidantes nommées après un appel  public de candidature, au moins deux chercheurs nommés après consultation, un membre de l’Observatoire québécois et un observateur nommé par le ministre  siègent sur ce comité.

  • Institue un Observatoire québécois de la proche aidance afin de fournir des orientations scientifiques fiables et objectives. L’Observatoire est dirigé par un comité de direction, composé de 11 membres nommés par le ministre, et les membres ont un mandat de 3 ans : Deux membres du ministère concerné, dont 1 membre de la Santé et Services sociaux, le directeur de l’Observatoire, 4 chercheurs nommés après consultation, deux membres nommés après consultation des organismes non gouvernementaux  et une personne proche aidante nommée après un appel public de candidatures.

  • Modifie la loi sur les services de santé et de services sociaux et octroie au ministre de la Santé et des Services sociaux le pouvoir d’inspecter les résidences privées pour aînés et autres personnes offrant de l’hébergement aux clientèles vulnérables.

  • Prévoit l’appellation réservée pour les maisons des aînés et les maisons alternatives.

https://www.msss.gouv.qc.ca/ministere/salle-de-presse/communique-2408/

Synthèse faite à partir de la loi trouvée sur le net