Tutoriels

Utiliser l'éditeur visuel v.3 - 30 avril 2018

L'éditeur visuel se présente comme une fenêtre coiffée de boutons. C'est un traitement de texte simplifié qui permet aux utilisatrices et utilisateurs d'un site d'y publier un texte. Sur notre site, il sert à publier des billets et des commentaires.

Étape 1:
Vous pouvez écrire votre texte directement dans la fenêtre d'édition. Si vous faites du copier/coller, à partir d'un document Word par exemple, l'éditeur visuel propose un outil qui supprime les attributs du texte tels la taille, la couleur des caractères, etc. Il est préférable de jouer avec l'apparence une fois votre texte terminé.

Étape 2:
Vous voulez modifier l'apparence de votre texte. Utilisez les boutons qui coiffent la fenêtre d'édition. On sélectionne la portion du texte qu'on veut modifier et on clique sur le bouton approprié. Apprenez à les utiliser un à la fois. Regarder le résultat en cliquant sur le dernier bouton Aperçu. Cliquez à nouveau ce bouton et revenez en mode édition.

Étape 3:
Passez en vitesse supérieure: insérez un lien vers une page web.
Sur l'internet chaque page possède son adresse URL. Placez le curseur à l'endroit désiré de votre texte et cliquez sur l'icône lien (maillons de chaine). Une fenêtre de dialogue s'ouvre et vous demande d'écrire le texte que le lecteur cliquera et l'adresse URL qui sera cachée sous ce texte et redirigera le lecteur vers la page web que vous citez.
Exemple: Le texte serait AREQ(CSQ), l'adresse URL serait: http://areq.qc.net/

Étape 4:
Insérez une image

Remarques préalables
1- Avant d'insérer une image, je conseille de copier votre texte dans un document Word en cas de mauvaise manoeuvre. C'est vexant de perdre son texte en faisant une manipulation nouvelle.
2- L'image que voulez insérer est hébergée sur un site, celui de l'AREQ ou un site externe. Une image, tout comme un texte, possède une adresse URL propre. En réalité, ce n'est pas l'image qu'on insère, mais son adresse URL.

Fotolia 21419136 xs hommeimages3- N'oubliez pas que des droits d'auteur régissent la publication d'images. Dans le cas d'un usage personnel ou par un organisme OSBL comme l'AREQ, le droit d'utilisation qu'on appelle «éditorial» est généralement gratuit, mais on doit en indiquer la source. C'est un engagement qu'a pris le site de l'AREQ. Si on trouve l'image sur une banque d'images comme Depositphoto ou Fotolia, le montant minime qu'on paie donne droit à une utilisation «éditoriale» et non commerciale. Là encore, il faut indiquer la source ou l'auteur de l'image.
4- Si vous êtes propriétaire de l'image, alors elle est sur votre ordinateur. Il faudra l'envoyer au webmestre qui peut la télécharger sur le site de l'AREQ. Une fois que l'image est hébergée sur notre site, deux procédures sont possibles: soit le webmestre l'insère dans votre billet ou commentaire, soit le webmestre vous donnera l'adresse URL de votre image. Là encore, on doit indiquer qui est l'auteur de l'image.

On obtient l'adresse URL d'une image de la facon suivante: on place la souris sur une image et, avec un clic sur le bouton droit, on fait Copier l'adresse de l'image. L'adresse est stockée temporairement dans le presse-papier.
- On retourne au texte à éditer et on place le curseur à l'endroit ou on veut insérer l'image. On clique ensuite sur l'icône Image. Une boîte de dialogue nous invite à donner un titre à l'image, une largeur (vous ne devez pas excéder 290 pixels), et enfin l'adresse URL de l'image. C'est fait!
- Quand le billet sera publié, il se peut que l'image ne soit pas placée à votre goût. Si vous n'êtes vraiment pas satisfait du résultat, communiquez avec le webmestre qui tentera de répondre à votre demande.

Ça vous semble compliqué? C'est vrai la première fois. Mais, dites-vous qu'avec une image un texte est beaucoup plus attirant. Il accroche le lecteur. Ensuite les 3 ou 4 premières lignes du texte donnent au lecteur des raisons de continuer la lecture. Pensez à la façon dont vous parcourez les sites web! C'est beaucoup d'effort les premières fois. L'entraînement mène à la perfection. Practice makes perfect. Ubung macht den Maiester. La práctica hace a la perfección.

Vous pouvez toujours compter sur vos webmestres pour vous aider en cas de besoin.

Bon succès!

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !