Masque obligatoire

  • Par
  • Le 30/06/2020
  • 0 commentaire

PmlegaultmasqueAu moment d’écrire ce texte, le gouvernement du Québec s’apprête à annoncer l’obligation de porter le couvre-visage dans les transports en commun.  Crédit photo.  ICI Radio-Canada

Après des mois d’information et d’appel à la prudence de la Santé publique, on aurait pu s’attendre que tout le monde ait compris l’utilité de ce geste protecteur. Toute personne qui a écouté les messages de la Santé publique, sans être une tête à Papineau, pouvait comprendre les raisons et les mises en garde et a accepté d’intégrer ce geste dans sa vie quotidienne. Est-ce facile? Non. Est-ce agréable? Non. J’étais gêné quand j’ai commencé à le faire : mais une fois la glace cassée, je me suis accommodé à la situation.

Hier encore, on m’a partagé une vidéo dénonçant un supposé objectif des pouvoirs publics, menés par des forces occultes, de me soumettre à une procédure injustifiée par la gravité réelle de la pandémie. Des dizaines de milliers de clics sont apparus à la suite des partages sur les réseaux sociaux. La force de communication du prophète de malheur est certaine, à condition qu’on adhère à la thèse que le malheur ce ne sont pas les malades et les décès dus ou hâtés par la pandémie, mais le confinement et à terme la soumission du monde entier. Vu  que je ne suis pas encore complètement soumis, je me demande à quel impératif obéit ce prophète nouveau genre et s'il ne tente pas d’entraîner à sa suite pour des raisons inavouées la foule de ceux qu’il traite lui-même de moutons.

Personnellement, je préfère être prudent à un coût relativement faible et ne pas donner une chance au virus de se propager. Qu’est-ce que porter le couvre-visage dans les situations où on ne peut pas respecter la distanciation de 2 mètres jusqu’à ce qu’on ait développé un vaccin ou une immunité collective ? Certains prophètes disent que c’est un affront à leur intelligence ou une entrave à leur liberté. À ceux qui suivent ces prophètes, je dis que la prudence manifeste davantage mon intelligence et fait appel à mon sens des responsabilités. J’aime croire que je suis une personne responsable pas seulement de ma santé, mais aussi de celle des autres.

Michel Bourgault

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !