Aîné.es et petits-enfants

  • Par guibourg
  • Le 20/06/2020
  • 0 commentaire
https://www.areq-lanaudiere.org/medias/images/centre-marie-curie-20200617-145400.jpg

Je souhaite saluer l'enthousiasme et la générosité des jeunes et moins jeunes qui ont répondu à l'appel du Premier ministre Legault en s'engageant dans la formation de Préposés auprès des personnes âgées.

On sait tous que nos hôpitaux de soin de longue durée sont passés sous le radar des derniers gouvernements et qu'il a fallu une pandémie pour nous nous jeter en pleine face que nos technocrates étaient plus préoccupés du système de santé que de la santé de nos aîné.es. Pourtant des organismes comme la FADOQ et l'AREQ tirent la sonnette d'alarme depuis les années 2000. Rien ne semble avoir bougé. Il me semble qu'une des conséquences de la réforme en santé est d'avoir centralisé le pouvoir et probablement affaibli d'autant la capacité des responsables de CHSLD de répondre rapidement à l'urgence créée par la pandémie et d'accomplir leur mission : prendre soin des malades.
C'est pourquoi je salue la décision du Premier ministre et je félicite la réponse des citoyennes et citoyens qui s'engagent dans la formation à un travail difficile, mais combien susceptible de combler ceux qui recherchent un défi important sur le plan humain.
Mon petit-fils, formé en soutien informatique et relégué au chômage par la pandémie, m'a paru sombrer dans la déprime jusqu'à ce que le gouvernement agisse face aux dégâts des CHSLD et organise une formation au travail de Préposé aux aîné.s vulnérables. Depuis une semaine, il revient de ses cours tout fier de sa journée, les yeux brillants et a retrouvé son aisance et sa bonne humeur. J'en suis vraiment heureux. Il recevra nos encouragements et tout notre soutien.
Michel Bourgault
Crédit photo : H. Connor

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !