Le Pacte pour la transition

Nous posons déjà des gestes pour l'environnement: recyclage de toutes sortes, sacs d'emballage recyclables, achats local et biologique, diminution de notre consommation de viandes et de produits laitiers, réduction de la vitesse en conduisant, donc minimum de consommation d'essence, chauffage modéré, lumières DEL, etc...Voulons-nous faire plus?

En signant le Pacte, une mobilisation citoyenne pour exprimer au gouvernement la volonté de la population à ce qu'il prenne des mesures, à ce qu'il légifère pour réduire les GES. Déjà, 159 803 Québécoises et Québécois l'ont signé.
"La science le dit clairement : nous sommes entrés dans une ère de bouleversements climatiques et il y a urgence. Le Secrétaire général des Nations Unies a déclaré: «Nous avons deux ans pour agir sous peine de conséquences désastreuses». Il en appelle à la société civile de tous les pays. Nous répondons présents."
L’urgence de la situation exige une mobilisation sans précédent et de vigoureuses actions collectives pour protéger le monde dans lequel nous vivons, l’eau, l’air, les sols qui nous nourrissent, nous et nos enfants.
La science nous dit aussi qu’il est technologiquement, humainement et économiquement possible de limiter le réchauffement de la planète. La solution passe par la volonté politique." Extraits du Pacte
La CAQ sera-t-elle le leader au sein du Canada et de la communauté internationale pour la protection de l'environnement?
Les bouleversements climatiques nous envoient des signaux, nous ne pouvons plus les ignorer. Par nos milliers de signatures, forçons le gouvernement à agir. Pour signer le Pacte de la transition, cliquez sur ce lien:  http://www.lepacte.ca/

Monique Forest

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • yvan brassard
    • 1. yvan brassard Le 23/11/2018
    Suis en accord TOTAL [aucun lien avec la bébite franco-québécoise -voir le clan des marais, de la pétrolière TOTAL ] avec Dame Monique ainsi que notre bon ami Michel et vous demanderais de suivre de près un comité en gestation [en espérant que ce ne soit pas une question de mois...] lequel pourrait être des + rassasiant pour les MILITANTS les + exigeants dans les multiples implications possibles...!
  • guibourg
    J'appuie entièrement l'appel de Monique à signifier à notre nouveau gouvernement que nous en avons assez de voir nos leaders à la remorque des citoyens dans la sauvegarde de notre planète. C'est à se demander s'il leur manque le courage et la clairvoyance nécessaires aux chefs. Un chef ne devrait-il pas foncer à la tête de ses troupes pour combattre un mal que tout le monde connaît: la recherche exagérée du plaisir aux dépens du bien-être commun?
    Mais, interpeller nos politiciens exige de tout un chacun d'être COHÉRENT et de consentir aux renoncements nécessaires. À quel confort, à quelle fantaisie, à quel superflu, suis-je prêt à dire NON ?