Responsables de bâtir notre maison commune

ImageJ'ai fait, cet été, un rapide tour de notre maison commune, le Québec, pour apprendre le nom des onze peuples autochtones habitant le Québec et m'apercevoir que leur culture et leurs langues peinent à survivre. Devant la force de la culture anglo-saxonne environnante démultipliées par les outils numériques, comme Québécois francophone je me sens proche d’eux.

Il me serait bien plus facile de continuer à fermer les yeux sur leur sort, mais pour deux raisons je persiste à penser que le sort du peuple québécois est lié au leur. Premièrement, nous partageons un grand territoire depuis plus de quatre siècles et les incompréhensions et erreurs du passé ne devraient pas nous empêcher de persévérer dans les efforts de rapprochement et de collaboration. Deuxièmement, nos peuples, malgré leur population réduite, sont porteurs d’une culture riche en coutumes et en valeurs et que nous avons tout intérêt à mieux nous connaître et à apprendre les uns des autres.


Si je pense un instant à ce que j’ai partagé avec les autochtones, impossible d’oublier une randonnée en forêt ou en canot sur une rivière, expériences la plupart du temps vécues en petit groupe et en communion avec la nature, retours furtifs vers l’essentielle solidarité entre compagnes et compagnons, profonds sentiments de respect, de dépendance et de reconnaissance à l’égard de la nature.


L’image de la maison décrit bien les richesses que nous partageons, les liens qui nous unissent, enfin les mille et un gestes nécessaires pour l’habiter. Le meilleur moyen de reconnaître les erreurs passées et de soigner nos souffrances est de trouver les lieux et les moyens de travailler ensemble dans cette maison. Nous n’avons plus le choix. Devenir plus conscients des enjeux environnementaux, apporter notre soutien aux initiatives d’où qu’elles viennent, célébrer nos succès, voilà une tâche qui m’apparaît sensée et responsable pour les années qui viennent.

Crédit photo: http://www.maisonamerindienne.com/

Michel Bourgault

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !